Jean Renoir, Avenue de la gare, 38530 Pontcharra

Plus qu'un cinéma, nous vous proposons des ateliers, animations, festivals et soirées toute l'année !

Les évènements du cinéma Jean Renoir à Pontcharra

Pour la première fois, le cinéma Jean Renoir s'associe au cinéma Jean Eustache (Pessac) afin de vous proposer des visio-conférences en direct ou en différré en complément de la projection de films. Cette intiative baptisée Unipop a pour but de rendre la connaissance accessible à tous et qu'elle soit acquise grâce à des médiateurs passionnés. 

Nous proposons un cycle de 10 rencontres (une par mois à partir de septembre). 

Nous vous proposons un abonnement individuel Unipop à 15€ + 5€ le film (l'abonnement est valable tout au long de la saison 2021-2022 et sur les cinémas de Pontcharra et d'Allevard).

Pour les non-abonnés, le tarif est de 8€ par séance (le prix comprend la conférence et le film)

Contre marque (ticket CE, ciné chèque, pass région...) et carte du cinéma acceptée + 3€

Le programme des rencontres sur Allevard est disponible sur cinebeldonne.fr

Jeudi 9 septembre à 18h30

RENCONTRE AVEC FRANÇOIS OZON

Film (en avant première) :Tout s’est bien passé  Suivie de la rencontre en direct avec François Ozon et André Dussolier.

À 85 ans, le père d’Emmanuèle est hospitalisé après un accident vasculaire cérébral. Quand il se réveille, diminué et dépendant, cet homme curieux de tout, aimant passionnément la vie, demande à sa fille de l’aider à mourir.

Rencontre: Cinéaste parmi les plus prolifiques, constants et passionnants du cinéma français, François Ozon s’empare dans son dernier film d’un sujet particulièrement fort : la fin de vie et l’accompagnement d’un proche dans la décision la plus difficile qui soit. Le cinéaste a choisi d’adapter le roman éponyme d’Emmanuelle Berheim, sa fidèle scénariste pour de nombreux films (Swimming PoolRickySous le sable…), qui était déjà la matière du film Être vivant et le savoir d’Alain Cavalier. Sans fard ni sensiblerie, le récit témoigne d’une impensable réalité dans des tonalités allant du dramatique au cocasse. Par la performance intense et impressionnante d’André Dussolier, et ses nombreuses interactions avec le duo Sophie Marceau-Géraldine Pailhas, le film promène aussi le curseur narratif entre un humour trivial et l’émotion pure et déchirante. Deux ans après le puissant Grâce à Dieu, François Ozon évite à nouveau l’écueil du « film à sujet » en s’approchant au plus près du trajet intime de ses personnages, pour raconter avec lucidité et sensibilité tout le tragique et la complexité d’une expérience humaine.

Jeudi 30 septembre à 18h30

RENCONTRE AVEC GILLES PERRET

Film (en avant première): Debout les femmes ! –  Suivie de la rencontre avec Gilles Perret .

De François Ruffin et Gilles Perret. France. 2021. 1h25. Documentaire

Rencontre : Unis par leurs engagements citoyens et cinématographiques (Merci Patron ! pour l’un, Les Jours heureux ou La Sociale pour l’autre), le député François Ruffin et le documentariste Gilles Perret avaient déjà mêlé leurs forces et leurs convictions dans J’veux du soleil, instantané documentaire du combat des Gilets Jaunes. Ils se retrouvent à nouveau, parce que l’enjeu en vaut la chandelle, pour un second road-movie atypique auprès de ces auxiliaires de l’ombre qui exercent ce que le député insoumis a nommé « les métiers du lien ». Cette catégorie a fait l’objet d’un rapport parlementaire, initié par François Ruffin et mené conjointement avec le député LREM Bruno Bonnell, qui est tout le sujet et la matière du film. Le spectateur est embarqué aux côtés des deux élus dans cette enquête qui se fait combat, ces rencontres qui ouvrent les portes de vies cachées, cette exploration du terrain et du quotidien qui révèle l’urgence et raconte la précarité. Ruffin et Perret savent incontestablement déclencher nos indignations, ouvrir nos yeux aveuglés, nourrir nos colères. Ils nous cueillent par la révolte et l’émotion, et nous bouleversent par l’humanisme qui téléguide chaque plan de leur film. Car ce qu’ils montrent n’est que la réalité, qu’ils continueront à filmer jusqu’à ce que nous cessions de détourner le regard.

Jeudi 18 octobre à 18h30 

Histoire oubliée des femmes au foyer

Film (en avant première): Histoire oubliée des femmes au foyer – Avec Arte.

Rencontre: avec Michèle Dominici, réalisatrice et Juliette Guigon, productrice.

En s'appuyant sur des journaux intimes, des archives personnelles, des publicités, des magazines d'informations, le film propose de retracer l'histoire de la «femme au foyer» en Europe dans la deuxième moitié du XXe siècle, l'âge d'or de la ménagère. L'infinie variété des expériences individuelles suit un même dessein, un même destin

Documentaire de Michèle Dominici. France. 2021. 54min.

lundi 29 novembre à 18h30

NUREMBERG, LA BATAILLE DES IMAGES, par Sylvie Lindeperg

Film : « Nuremberg, des images pour l’histoire » de Jean-Christophe Klotz  France · 2019 · 59min

Description du cours : Nuremberg fut conçu comme un « procès-spectacle » au sens où le jugement des criminels nazis dépassa de très loin la question du verdict pour assumer des enjeux politiques, pédagogiques, mémoriels. Sylvie Lindeperg évoquera les préparatifs de ce procès international hors norme et la manière dont il fut pensé par ses maîtres d’œuvre, en insistant plus particulièrement sur le rôle central qu’ils assignèrent aux images. Puis, évoquant la dramaturgie des audiences et le jeu de ses différents « acteurs », elle mettra en lumière les multiples écarts entre le procès réel et le procès rêvé par les Alliés.

Lundi 13 décembre à 18h30

HISTOIRE POLITIQUE DES OUÏGHOURS ET DU XINJIANG DE LA CONQUÊTE SINO-MANDCHOUE À AUJOURD’HUI

FilmTous surveillés, 7 milliards de suspects De Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard · France · 2020 · 1h30

Comment, sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la criminalité, les grandes puissances se sont-elles lancées dans une dangereuse course aux technologies de surveillance ? Caméras à reconnaissance faciale, détecteurs à émotions, système de notation des citoyens, drones tueurs autonomes… Une obsession sécuritaire qui dans certains pays, est en train de donner naissance à une nouvelle forme de régime : le totalitarisme numérique.

Manifeste glaçant d’un monde hyper-surveillé, qui a valu à ses réalisateurs le prix Albert-Londres de l’audiovisuel en 2020. Une enquête internationale aux faux airs de dystopie. Saisissant.

Description de la conférence:Les oasis de ce qui va devenir le Xinjiang sont conquises par la dynastie sino-mandchoue des Qing au milieu du XVIIIème siècle. En proie à des soulèvements réguliers, la région devient une marche de l’Empire avant d’être transformée en province. Se rattachant au monde turcophone d’Asie centrale, les populations vont tenter au fil des trois derniers siècles de s’opposer à la colonisation et la sinisation de la région. Pour autant l’État communiste chinois a développé un appareil de contrôle qui a réduit à néant toute forme de contestation.

 

Manifeste glaçant d’un monde hyper-surveillé, qui a valu à ses réalisateurs le prix Albert-Londres de l’audiovisuel en 2020. Une enquête internationale aux faux airs de dystopie. Saisissant.

Lundi 17 janvier à 18h30

HITLER / STALINE, par Jean Lopez et Michaël Prazan

Film (avant-première):Hitler-Staline, le choc des tyrans De Michael Prazan · France · 2021 · Documentaire · 2x52min·

Présentation du cours: Enseignant, journaliste, écrivain, Michaël Prazan est l’auteur de nombreux documentaires. Passionné d’histoire contemporaine, il s’intéresse notamment aux mouvements radicaux des années soixante et aux idéologies meurtrières. Il est l’auteur d’une thèse : « L’écriture génocidaire, l’antisémitisme en style et en discours ». Il explore en particulier l’histoire de la Shoah à travers de nombreux films. Son œuvre documentaire met régulièrement en avant les zones d’ombres et d’ambiguïté des périodes auxquelles il s’intéresse, de même que la façon de composer avec la mémoire et la responsabilité des atrocités du passé. Plusieurs de ses films ont été montrés et/ou primés au Festival international du film d’histoire, tels que Einsatzgruppen, les commandos de la mortBenjamin Ferencz. Le Combattant de la paix, ou encore La Passeuse des Aubrais qui a obtenu en 2016 le prix du Jury professionnel et le prix des jeunes journalistes IJBA.

Jeudi 3 Mars à 18h30

LES GRANDES VOIX FÉMININES DU JAZZ : Ella Fitzgerald & Billie Holiday, portraits croisés 

Film« Billie Holiday, une affaire d’état » de Lee Daniels Etat-Unis -Durée: 2H08 - VOSTF

Cours:  : L’une était surnommée la « first lady du swing », l’autre restera pour toujours « Lady Day ». Ella et Billie, deux voix uniques, deux talents inouïs et deux destins qui continuent de fasciner, tant leur aura et l’empreinte qu’elles ont laissée dans l’histoire du jazz semblent éternelles. S’il ne s’agit pas de comparer leurs génies, toutes deux auront incarné singulièrement leur art, et les regards posés sur elles en leur temps nous laissent des images divergentes. Compagnes de route et de scène des plus grands jazzmen – Duke Ellington, Count Basie, Dizzie Gillespie, Louis Armstrong… –, reines de l’interprétation ayant donné par leurs audaces une noblesse au jazz vocal, toutes deux ont aussi servi à leur manière la conquête de la dignité des musiciens noirs dans une Amérique dévorée par le racisme. Portrait croisé de deux très grandes artistes qui, de la misère d’Harlem au lustre des grandes scènes du monde, auront accompagné de leurs timbres mémorables la bande-son du XXème siècle.

 

Lundi 04 Avril 2022 à 18h30

KATHARINE HEPBURN, comédienne du paradoxe, par Marguerite Chabrol

Film : « Indiscrétions » de George Cukor Etats-Unis - Durée: 1947. 1h55. VOSTF Avec Katharine Hepburn, Cary Grant, James Stewart.

Cours : Cette conférence retracera la carrière de Katharine Hepburn pour mettre en relief sa place très particulière à Hollywood, où elle est à la fois une star de premier plan avec une longévité exceptionnelle, mais aussi une actrice parfois controversée ayant connu des difficultés dans l’industrie du cinéma. En prenant comme clef de lecture son lien avec le théâtre, nous expliquerons les choix professionnels de l’actrice, ses engagements politiques et artistiques, et la manière dont son appartenance au milieu intellectuel de la côte Est a autant servi sa carrière cinématographique qu’il a fait d’elle une sorte d’étrangère à la culture hollywoodienne.

LA LISTE DE KERSTEN, par François Kersaudy

Film : L’héritage d’Aristides de Patrick Séraudie · France · 2020 · Documentaire · 72min

En juin 1940 à Bordeaux, le Consul du Portugal Aristides de Sousa Mendes sauva plusieurs dizaines de milliers de personnes menacées de déportation en leur délivrant des visas pour le Portugal.

En donnant la parole aux descendants des réfugiés sauvés par le consul portugais, Patrick Séraudie explore, 80 ans après les faits, les conséquences de cette action profondément humaniste. Une lutte inspirante, offrant un regard neuf sur la seconde Guerre Mondiale.

Cours: Trois quarts de siècle après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il n’est pas trop tôt pour redécouvrir en France l’homme qui a sauvé plus de 300 000 personnes, dont 60 000 juifs. C’est que, durant les six années de guerre, Felix Kersten, médecin du chef suprême des SS Heinrich Himmler, a acquis sur son inquiétant patient un ascendant certain, qu’il a pu mettre au service de l’humanité. En outre, les nombreuses notes prises par ce médecin consciencieux pendant deux cents séances de traitement donnent aux historiens un aperçu unique de la mentalité et des ambitions du dirigeant le plus secret et le plus terrifiant du Troisième Reich.

Jeudi 23 juin à 18h30

Séance de clôture surprise !!

Actualité Cinéma

Événements

Actu ciné, avant première, évènements, découvrez toute l'actualité du Jean Renoir.

Le cinéma

Le cinéma

Votre cinéma Jean Renoir, les salles, l'équipement, infos...

Les tarifs du cinéma

Contact

Contactez votre Jean Renoir, formulaire de contact, plan d'accès...


Avenue de la gare, 38530 Pontcharra | Mentions légales | Contact | Tel :